17. août, 2021

FARDC continuent à utiliser leurs armes contre les civils

Que ce soit dans les provinces sous l'état de siège ou celles sous état normal, nos soldats continuent à utiliser leurs armes contre les civils, comme si c'était la chose la plus normale du monde. Voilà deux nouveaux incidents qui viennent d'être rapportés:

Un soldat FARDC a tiré et blessé un civil au centre de Komanda à environ 75 km à l'ouest de Bunia dans le territoire d'Irumu, province de l'Ituri, dans la nuit du 15 au 16 août 2021.

Le soldat aurait exigé 2.000 FC du civil qui n'a pas pu satisfaire sa demande.
Le soldat a été arrêté par son autorité sur place.

Un soldat des FARDC a tué par balle un conducteur de taxi-moto dans le village de Kokoma, à environ 16 km de Pweto, territoire de Pweto, province du Haut-Katanga, le 14 août 202, après un affrontement entre eux dans le village de Kokoma.