18. août, 2021

Inconduite des hommes en uniformes en RDC: quelle est la solution à ce problème omniprésent?

Les auditeurs de Radio Okapi confirment ce que nous Congolais savons par expérience: partout en RDC, parmi nos militaires et politiciers, ils sont nombreux qui abusent de leur uniforme et de leur arme et qui causent des dégâts injustifiables à la population civile. Que ce soit dans les provinces en état de siège ou les autres, certains policiers et militaires font partie des problèmes plutôt que de la solution. Et c'est inacceptable.

Tout le monde est d'accord que le problème primaire se situe au nouveau du recrutement. Aparemment, la bonne moralité et le respect des valeurs ne semblent pas faire partie des critères. Le brassage a encore aggravé le problème: il suffisait d'être rebelle démobilisé pour être intégré dans l'armée ou la police, sans aucune vérification de la moralité. Ce sont des gens qui ont volé, pillé, violé, tué et ont perdu leurs normes. Les nouvelles recrues pourront peut-être bénéficier d'une bonne formation, mais que faire de ces nombreux uniformés qui n'ont jamais eu de formation dans le passé et sont moralement en faillite? 

On doit commencer par licencier les délinquants dans notre armée et notre police, car ils ne sont plus recyclables. S'ils voient qu'il y a des sanctions sévères pour toutes leurs bêtises, le comportement pourra changer, mais s'ils sont protégés par des supérieurs ou par l'impunité, ce seront des cas perdus qui continueront à créer des problèmes. Il faut une tolérance zéro.

La gestion des armes est aussi un problème épineux. Ils ne devraient porter leurs armes que lorsqu'ils sont en mission. Mais en réalité, ils se balladent avec leurs armes à tout moment, causant la peur des gens qu'ils croient. Ils la ramènent même chez eux, ce qui explique des tueries en famille ou entre voisins. Les inspections générales devraient être beaucoup plus sévères. 

Finalement, les autorités de ce pays devraient être beaucoup plus proactifs dans l'assainissement des services de l'ordre, en y mettant enfin de l'ordre! Ca demande des moyens, mais c'est un sacrifice à faire si nous voulons un jour être fiers de nos uniformés et pouvoir leur faire confiance. 

Réécoutez cette émission de Radio Okapi où Jody Kashama accueille Me Emmanuel Kasongo, coordonnateur du Réseau National pour la Reforme de Sécurité et de la Justice (RRSSJ).