8. sept., 2021

Femme tuée par militaire des FARDC au quartier Bongonga à Lubumbashi

Une femme d’une trentaine d’années révolue,  a été tuée par balle le week-end par un élément des Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) au quartier Bongonga, dans la commune de Kampemba à Lubumbashi, a appris l’ACP d’un témoin du quartier qui a requis l’anonymat.

Selon la source, ce militaire s’est mis en colère après avoir appris que la victime avait des relations avec d’autres hommes. Car cet élément des FARDC a cohabité longtemps avec cette femme libre dans une maison au quartier Bongonga.

Cet élément des FARDC a troublé la quiétude des habitants de ce quartier en tirant plusieurs balles en l’air, avant de prendre une moto pour fuir, malgré les efforts fournis par les autorités militaires et municipales de la commune de Kampemba pour mettre la main sur lui.

Voir l'artile original sur ACPCongo.com