7. nov., 2021

JP Ngahangondi appelle le Chef d'Etat-Major des FARDC à mettre fin à l'affairisme dans les FARDC

L'état de siège n'a pas rendu ses promesses. Au lieu de nous ramener la paix et la sécurité, il a consolidé la guerre et l'insécurité. Il y a trop de gens qui bénéficient de l'instabilité de l'Est de notre pays, et nos porteurs d'uniformes en font clairement partie. L'état de siège est devenu une mangeoire de nos galonnés, au détriment des citoyens congolais. 

Le député provincial Nord-Kivu; JP Ngahangondi, l'a bien compris depuis longtemps. Il a profité du passage du chef d’État major général des forces armées de la République Démocratique du Congo, Célestin Mbala, à Beni, pour le lui réexpliquer une fois de plus. 

Le député a émis le vœu de voir cette autorité militaire mettre fin à l’affairisme au sein de l’armée loyaliste. Il a dit également attendre de cet officier Supérieur des FARDC des actions pouvant mettre fin au détournement des fonds alloués aux opérations militaires, et à d'autres types des magouilles dont l’augmentation fictive des effectifs des éléments des troupes, ainsi que le trafic d’armes et de munitions y compris de tenues militaires.

L’élu de Beni territoire souhaite que cette présence du chef d’État major des FARDC profite également aux services de renseignement dont la logistique et les finances nécessitent un renforcement proportionnel aux défis sécuritaires de la région.

Le député provincial du Nord-Kivu, Jean-Paul Ngahangondi Paluku veut voir aussi la présence du numéro 1 des FARDC être capitalisée par le lancement des opérations de grande envergure dans cette région en proie aux massacres des civils depuis plus de sept (7) ans maintenant.

Lire tout l'article sur agoragrandslacs.com