18. nov., 2021

Ttraitements injustes des taximans des bus et motos par police routière dénoncés par élu de Goma

Le député national Josué Mufula dénonce les traitements injustes que subissent les taximans des bus et conducteurs de taxi-moto de la province du Nord-Kivu en général, ceux de la ville de Goma en particulier.

L’élu de Goma attribue ces traitements injustes aux agents de l’État notamment ceux de la PCR qui profitent, selon lui, de l’état de siège en province du Nord-Kivu.

Josué Mufula plaide ainsi pour l’assouplissement des taxes exigées actuellement dans la partie Est de la République démocratique du Congo où la vie est devenue de plus en plus invivable suite aux contraintes non seulement de l’état de siège, mais aussi à la crise sanitaire créée par la pandémie de Covid-19 et aux catastrophes naturelles à l’instar de l’éruption du volcan Nyiragongo en mai dernier.

Les taximans des bus et les motards du Nord-Kivu subissent des traitements injustes de la part des agents qui profitent de l’état de siège pour les malmener. Ces taximans terrorisés et leurs clients traumatisés n’ont aucun droit de se plaindre : et même s’ils le font, les juridictions militaires laissent à désirer” a dit Josué Mufula élu de Goma.

Lire tout l'article sur actu24.cd