3. janv., 2022

Tensions après le meurtre d’un jeune par un policier à Kamituga

Un jeune a été tué par un élément de la Police Nationale Congolaise (PNC) la journée de ce lundi 3 janvier 2022 au quartier Kele (ancien), dans la ville de Kamituga, dans la province du Sud-Kivu.

Selon des sources sur place, tout est parti d’une dispute entre ce policier et un groupe de jeunes de la place. Deux personnes auraient également été blessées par balle.

Le policier auteur de cette fusillade a pris fuite, aussitôt après son forfait.

A la suite de ce meurtre, des jeunes de la place ont manifesté pour exprimer leur mécontentement. Une vive tension s’en est suivie.

«Les jeunes ont manifesté jusqu’à la Mairie. Ils sont partis y déposer ce corps. La police a cru que les habitants voulaient saccager la Mairie. Elle a ainsi tiré des balles en l’air pour disperser les manifestants. Ce qui a créé la panique au sein de toute la population, parce que des coups de balle se font toujours entendre,» nous dit Mukambilwa Silibo, Président du Mouvement des Sociétés Civiles du Congo à Kamituga.