7. janv., 2022

Violations des droits humains par FARDC, PNC, ANR en hausse

L'analyse de la situation des droits de l’homme au mois de novembre 2021 faite par le Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l’homme en République Démocratique du Congo (BCNUDH) révèle que le nombre de violations des droits de l'homme par les agents de l'Etat, qu'ils soient de l'armée, de la police, de l'ANR ou d'autres agents de l'Etat, ne cessent d'augmenter. 

La plus grande partie de ces violations se situent dans les deux provinces sous état de siège. Ceux qui pensent que l'état de siège vient soulager la population continuent à se tromper.