9. févr., 2022

Un militaire FARDC tue trois personnes avant de se donner la mort à Beni

Un militaire incontrôlé des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), s’est suicidé ce mercredi. C’était après qu’il puisse tirer sur trois personnes, dont sa femme, qui sont mortes sur place.

Le fait s’est déroulé en pleine journée dans la cellule Lao, au quartier Benengule, en commune Beu, dans la ville de Beni (Nord-Kivu). Les causes de cet incident ne sont pas encore connues ; cependant plusieurs sources locales pensent que l’ivresse et la rivalité autour d’une femme seraient à la base de cet incident sécuritaire.

Le militaire et son épouse morts, laissent derrière eux 4 enfants, dont un bébé de trois mois. Les corps des illustres disparus ont été levés pour la morgue de l’hôpital général de référence de Beni.

Les enquêtes ont été ouvertes par les autorités militaires et policières qui ont été déployées sur place pour la cause.


Voir l'article original sur depeche.cd