12. févr., 2022

La Garde présidentielle dans les rues à Kin: intimidation ou incompétence?

Un exercice militaire d'endurance et de routine. C'est comme ça qu'on l'appelle: près de 5.000 soldats dans les rues de notre capitale Kinshasa, presque tous armés, ce 12 février 2022.

Franchement, si c'était de la routine, nous l'aurions vu au moins une fois l'an. Alors que c'est du jamais vu.

Quel est le message que la Présidence veut communiquer à travers cette initiative inhabituelle?

Veut-elle intimider les présumés putschistes? Pourquoi alors envahir l'espace public? Pense-t-elle vraiment que les putschistes se balladent en pleine rue? Ce sont nous, les citoyens qui sommes intimidés, alors que nous n'y sommes pour rien.

Pense-t-elle que ça va rassurer la population? Aussi longtemps que la série d'aberrations causées par nos militaires reste interminable, c'est peine perdue. Nous continuons à avoir peur des uniformes, surtout quand ils portent aussi leurs armes.

Finalement l'image qui reste, est celle d'un régime qui pense avoir besoin de gonfler ses muscles pour convaincre, mais qui en réalité se ridiculise par cette façade qui cache mal leur incompétence à résoudre les vrais problèmes de notre pays. 

Lisez aussi ce qu'en dit scooprdc.net