26. mars, 2022

Un militaire tue une veille femme et blesse un jeune garçon à Mweka, Kasaï

Une veille femme a été tuée et un jeune grièvement blessé par un élément des Forces armées congolaises (FARDC), la nuit de mercredi 23 à jeudi 24 mars 2022 dans la cité ferroviaire de Bakuakenge dans le territoire de Mweka au Kasaï.

Identifiée comme grand-mère à sa copine, Mayinda, cette nonagénaire a reçu une balle en s’en prenant à Moyindu le militaire, lors d’une dispute entre le militaire et les jeunes gens du village qui l’ont surpris avec une autre femme.

C’est dans ces instants d’humiliation qu’il a ouvert le feu. La femme est décédée quelques heures après son acheminement à l’hôpital de Kakenge. La deuxième victime, Sakul, un garçon de 14 ans touché à la jambe gauche, est admis aux soins.

Le militaire a été maîtrisé par ses collègues et conduit à Tshikapa pour répondre de ses actes.

Ce drame intervient quelques jours après celui du meurtre d’un matelot le 11 mars à Tshikapa.

Lire l'article original sur congo-press.com