1. avr., 2022

Certains éléments des FARDC ravitaillent les groupes armés en armes et munition

Selon le porte-parole des FARDC en Ituri, le lieutenant Jules Ngongo, certains éléments de défense et sécurité congolais, en complicité avec certains civils, sont impliqués dans la vente de munition et armes. Au total, 3 femmes civiles et un lieutenant colonel, deux majors et deux soldats des FARDC impliqués dans le ravitaillement des groupes armés en armes et munitions de guerre, ont été arrêtés. Les présumés militaires indisciplés ainsi que leurs collaborateurs civils ont été conduits à l’auditorat militaire. Il sied à préciser que 4 autres militaires en fuite sont recherchés.

Lire tout l'article sur kt.cd

Espérons que ces collaborateurs du mal en uniformes seront jugés et condamnés, et non pas libérés, comme cela fut le cas trop souvent dans le passé.