12. avr., 2022

2 morts suite à l'incompétence de la PNC à encadrer pacifiquement une manif estudiantine à Mbandaka

Comme s'il fallait encore des preuves de l'incompétence notoire de nos policiers, qui ne sont absolument pas préparés à leur métier et se comportent dénués de tout professionnalisme, mais bon, lisez quand-même ce récit avec nous et joignez-nous pour pleurer encore ces pertes de vie totalement inutiles.

Selon quelques sources interrogées, tout a commencé le matin du 12 avril 2022 quand un groupe d’étudiants est descendu sur les grandes artères de la ville de Mbandaka pour continuer leur manifestation débutée depuis la veille, afin de réclamer la baisse des frais académiques fixés à 302$.

Informés de la situation, les éléments de la PNC, commandement ville de Mbandaka, sont descendus sur le lieu pour maîtriser la situation. Malheureusement l’un des policiers voulant tirer en l’air pour disperser les manifestants, sa balle est allée toucher son commandant qui a succombé de ses blessures au centre universitaire de Mbandaka.

Les policiers en colère ont tiré des balles réelles sur un étudiant de G2 Médecine de l’Université de Mbandaka, et son corps est gardé à la morgue de la clinique universitaire.

Bilan: deux morts dont un policier et un étudiant et plusieurs biens pillés et saccagés, entre autres la commune de Wangata et une partie du marché central brûlées.

Lire l'article sur depeche.cd