22. avr., 2022

La marche de l’ECIDE contre la manipulation de la loi électorale enregistre un mort et des blessés

Les militants de l’ECIDE, parti cher à l’opposant Martin Fayulu, ont manifesté, ce vendredi 22 avril 2022, aux alentours du Palais du peuple, contre les manœuvres dilatoires que subit la loi électorale sous examen à l’assemblée nationale.

La police étant appelée à sécuriser les citoyens et leurs biens, a perdu l’itinéraire de sa noble mission. Cette dernière a usé des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants jusqu’à les pourchasser au lieu de leur parti, sur l’avenue de l’enseignement, à Kasa-vubu.

Selon le constat fait sur terrain, on note une répression farouche, des tirs de sommation à balles réelles et des gaz lacrymogènes du côté des forces de l’ordre.

Ce parti de l’opposition dresse un bilan de la mort d’un militant abattu par balles réelles, plusieurs cas de blessés et des dégâts matériels enregistrés au siège du parti qui a été aussi pris d’assaut par la police.

Lire tout l'article sur axenordsud.com

Notre police reste toujours un instrument de répression dans les mains de ceux qui cherchent à s'accrocher au pouvoir.