1. mai, 2022

Des éléments FARDC accusés d'avoir tué un détenu à Kiseguro, Nord-Kivu

Monigabha Sekabuhoro est mort dans une cellule de détention à Kiseguro, groupement Binza territoire de Rutshuru au Nord-Kivu.

Mbusa Mukanda Aimé, un des notables de Rutshuru qui livre cette information ce dimanche 1 mai 2022, souligne que cet habitant de la localité Kisharo est décédé suite aux tortures lui infligés par certains éléments FARDC sur place.

Il a par ailleurs souligné que ces militaires ont refusé à sa famille d'organiser des obsèques, tout en précisant qu'il il a été enterré dans un champ près d'une position militaire toujours à Kiseguro.

Enfin, ce notable de Rutshuru demande aux autorités militaires à tous les niveaux de mener des enquêtes appropriées dans l'urgence pour que les coupables soient traduits en justice et punis conformément à la loi de la République.

Voir l'article original sur election-net.com