4. mai, 2022

Quand la police devient une menace (Gouverneur du Haut-Katanga)

"Nous nous sommes rendus compte que le mouvement des masses qui viennent des 5 Kasaï vers les provinces du Katanga, c’est aussi des policiers armés qui se déplacent avec la population. Dans le Haut-Katanga, nous avons plus où moins 750 policiers armés qui se sont déplacés d’eux-mêmes vers le Katanga."

"Mais quand ces policiers arrivent et n’ont pas où passer nuit, ni à manger, ils vont créer l’insécurité naturellement. Raison pour laquelle vous voyez le fait qu’il y ait l’insécurité qu’on ne sait pas maîtriser jusqu’à aujourd’hui parce que, dès lors que c’est maîtrisé, il y a des arrivés », a fustigé le Gouverneur Jacques Kyabula Katwe ce lundi 02 mai 2022 lors d'un briefing sur la conférence interprovinciale Katanga-Kasaï avec les journalistes à Lubumbashi.

Au total, plus de 1.000 policiers armés ont fui le Kasaï avec leurs armes. Selon le rapport de la conférence interprovinciale Katanga-Kasaï, 756 sont dans le Haut-Katanga, 300 dans le Lualaba et 220 dans le Tanganyika.

Lire l'article sur 7sur7.cd