14. mai, 2022

Militaire FARDC condamné à la prison à vie pour meurtre de son supérieur

Le soldat de deuxième classe, Kabongo Bansi dit "Parisien", a été condamné jeudi 12 mai à la prison à vie par le tribunal militaire de garnison de Goma à Mudja, dans le territoire de Nyiragongo (Nord-Kivu).

C’est vers 7 heures du matin (5hTU) du mardi 10 mai 2022 que le soldat de deuxième classe répondant au nom de Kabongo Bansi alias Parisien du 34082 régiment basé à Mudja a donné la mort à son supérieur, le premier sergent major Mwanda Panzu, en tirant à bout portant trois balles : deux dans la poitrine et une au niveau de la jointure de la jambe gauche.

Selon les sources de l’auditorat militaire, ce meurtre est survenu après une vive dispute entre ces deux soldats autour d’une somme de 10 000 francs congolais (5USD). Le condamné n’étant pas satisfait du partage mal proportionné effectué par son compagnon d’armes, il a préféré mettre fin à la vie de celui-ci.

Lire tout l'article sur radiookapi.net