11. juil., 2022

Un militaire met fin à la vie de son compagnon après une dispute sur le partage de 5.000FC à Kimoka

Un militaire des forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) a tué son compagnon d’armes samedi 9 juillet à Kimoka dans le groupement Kamuronza en territoire de Masisi, après une dispute autour du partage d’une modique somme de 5.000Fc.

D’après Archias Bahati Ndoole Batende, président de la jeunesse intercommunautaire (JICOM) en groupement Kamuronza, ce fait macabre s’es produit aux environs de 18h30 le samedi 9 juillet 2022 lorsque deux militaires FARDC se sont disputés le partage d’une somme de 5.000Fc obtenus après la vente de certains aliments perçus par ces militaires à leur position de Kimoka.

Celui-ci fait savoir que dans cette dispute, un militaire a jugé bon de tirer sur son compagnon qui est décédé sur place. Le militaire auteur de cette barbarie est entre les mains de force de l’ordre, détenu au cachot du régiment service de Sake.

Voir l'article original sur lesvolcansnews.net