6. sept., 2022

Beni : un député dénonce les tracasseries par les services de sécurité sous état de siège

Une tracasserie à outrance « se fait observer au niveau de la barrière de la DGRNK (Direction générale des recettes au Nord-Kivu)/Oïcha-Tenambo territoire de Beni (Nord-kivu) ces jours, sous l’œil impuissant des autorités de l’état de siège ».

Le député provincial Jean-Paul Paluku Ngahangondi, qui fait l’alerte à ACTU7.CD, ce mardi 06 septembre 2022 révèle que même les délégués des huit (8) services y commis dans le cadre de sécurité prennent part à cette perception de l’argent, des mains des usagers de ce tronçon routier Oïcha-Komanda. Ils exigent selon ce parlementaire dix (10) dollars américains pour ceux ayant les grands camions, Cinq mille (5000) Francs Congolais à ceux ayant les voitures, chose qu’il qualifie d’arbitraire.

Il parle d’une tracasserie pure et simple dont sont victimes les chauffeurs alors qu’ils sont également dans l’obligation de verser régulièrement une importante somme d’argent au compte du trésor public.

Par peur du cachot, « comme à l’époque de Tippo Tippo personne n’a le droit de s’opposer à cette taxe illégale », fait savoir cet élu et défenseur de la population.
Lire aussi Drame Matadi Kibala, massacre de Savo en Ituri : Félix Tshisekedi compatit avec les familles éprouvées et rassure l'accompagnement du gouvernement

Il appelle cependant les autorités compétentes à prendre d’urgence des mesures pouvant mettre un terme à cette barbarie, qui ternit l’image des services de sécurité voire de l’état de siège.

Voir article original sur actu7.cd