26. sept., 2022

Des militaires impliqués dans l’abattage d’arbres et la commercialisation de braise au Sud-Kivu

Les chefs coutumiers des territoires de Mwenga et Shabunda, dans la province du Sud-Kivu déplorent l’implication de certains militaires dans l'abattage d’arbres pour la fabrication de braises qu’ils commercialisent. Dans un message adressé aux autorités provinciales, ces chefs coutumiers ont fustigé le fait que tous leurs efforts pour protéger la biodiversité soient réduits à néant par les militaires.

“Nous n'avons pas de force, vous verrez un cortège de militaires avec des sacs de braises, même avec les espèces rares et protégées. Vous nous avez dit de protéger l'environnement, nous avons parlé aux habitants qui nous ont écoutés mais nous craignons les armes. Que le président Tshisekedi instruise le général des FARDC à Bukavu d'interpeller les militaires,ici nous ne vivons que grâce à nos forêts. Plus grave, ils abattent les arbres”, disent les chefs coutumiers dans leurs dénonciations.

Devant les ministres provinciaux de l'environnement, des mines et de l'EPST, ces chefs coutumiers ont insisté sur le fait que les forêts constituent une richesse à protéger.

“Nous vous demandons de nous contacter une fois pareil acte se répète”, prévient Jérémie Basimane, ministre provincial de l'environnement.

Voir l'article original sur desknature.com