3. oct., 2022

FARDC et PNC contribuent à l'augmentation des violations des DH par les agents de l'état (août 2022)

Durant le mois d’août 2022, le Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l’homme (BCNUDH) en RDC a documenté 434 violations et atteintes aux droits de l’homme sur tout le territoire de la République démocratique du Congo, soit une augmentation de 17% par rapport au mois de juillet 2022 (371 violations). Cette augmentation reflète à la fois une augmentation des violations attribuables aux agents de l’Etat (14%) et des atteintes attribuables aux membres des groupes armés (19%).

Les agents de l’Etat principalement des membres des FARDC et de la PNC, sont responsables de 154 violations, soit 35% des violations documentées en août 2022, les groupes armés de 280 atteintes aux droits de l’homme, soit 65% du nombre total des violations enregistrées sur l’ensemble du territoire.

Lire le communiqué de presse en sa totalité