27. oct., 2022

Butembo: l'état de siège fait une nouvelle victime

L'état de siège est à son énième forfait: un jeune âgé de 17 ans seulement a été abattu le 26 octobre 2022 par les forces dites de sécurité à Biasa dans la partie nord de la ville de Butembo.

Les forces de l'ordre tuent la population sous des faux prétextes. Ils insinuent que la boisson traditionnelle, la kasiksi, renforce la virulence des groupes maï maï actifs dans la région. C'est ainsi qu'ils sont descendus au marché Bwanandeke, communément appelé Byasa, pour étouffer ce commerce vital des femmes.

Les jeunes du coin se sont opposés à cette agression, et les forces de l'ordre ont tiré plusieurs coups de balles pour disperser la foule. Un jeune y a trouvé la mort.

Cette situation a été à la base d'une panique généralisée au centre ville de Butembo.

Ce qu'on peut en conclure, c'est que les autorités de l'état de siège sont en train de perdre les pédales. S'ils pensent que c'est à cause d'une boisson traditionnelle qu'ils ne sont pas capables de prendre le devant, ils font preuve d'une méconnaissance totale de la situation. Ils ne savent plus raisonner clairement en termes de protection de la population mais confirment à nouveau qu'ils font partie du problème au lieu de la solution. La population est laissée à son triste sort.