2. nov., 2022

Le maire de Butembo rappelle l’armée et la police à l’ordre

Le révérend Mathe Saanane de la société civile, coordination de Butembo, a dénoncé, devant les officiers militaires et policiers, les arrestations arbitraires dont sont victimes les habitants. Il a recommandé de revoir les différentes positions militaires en ville pour que la confiance revienne entre population et militaires.

« Dans d’autres pays, dès que vous voyez un homme en uniforme, vous êtes protégé, vous êtes sauvé. Tandis que dans notre pays, particulièrement dans notre ville, on a peur d’un homme en tenue. C’est par rapport au comportement hostile que certains militaires et policiers affichent à la population. Nous nous rappelons, à l’époque de la deuxième République, en tout cas un militaire ne pouvait pas prendre les biens de la population sans l’aval de cette dernière. Il y a un évènement, la loi l’exige, on ramasse tout le monde autour de l’évènement mais après enquête, si on trouve que les gens sont innocents, pourquoi demander de l’argent ? Je voudrais que nous puissions revoir les différentes positions qui sont parsemées dans la ville. Il semble que la discipline dans ces positions créée un problème», a-t-il fait remarquer.

Le maire de Butembo a rappelé la mission dévolue à la police et à l’armée. Il a invité ces derniers à ne pas tuer leurs frères, plutôt de les protéger. Le Commissaire supérieur principal Mowa Baeky Telly Roger a réitéré le message du gouverneur militaire du Nord-Kivu interdisant les manifestations publiques à cette période.

Lire tout l'article sur radiomoto.net