21. nov., 2022

Un homme tué à une barrière FARDC à Shabunda, Sud-Kivu

Une personne a été tuée par balle par un militaire, la journée de ce lundi 14 novembre 2022 entre Nyombe et Nyalubemba, dans le groupement de Bamuguba Sud en territoire de Shabunda au Sud-Kivu.

Selon des sources locales, la victime est un homme âgé d’une trentaine d’années, habitant du village Nyalubemba. En provenance de Bukavu, il a été fusillé par ce militaire après une dispute sur le paiement de 500fc pour franchir la barrière des FARDC sur cet axe Burhale-Shabunda.

Le Président de la Société Civile noyau de Bamuguba Sud, Polycarpe Buzabwandozi qui dit condamner cet incident, déplore la persistence des barrières illégales, qu’il estime à 15 entre Byangama et Chulwe. Cette structure plaide auprès des autorites politico-administratives et militaires, afin de suspendre toutes ces barrières qui perturbent la quiétude de la population locale.

Voir l'article sur laprunellerdc.info