25. nov., 2022

Deux jeunes hommes blessés par balle par les FARDC à Uvira

Le 20 novembre 2022, vers 5h40, un soldat présumé FARDC a intercepté un groupe de civils près du village de Kijaga, à environ 13 km au sud-ouest de la base de la MONUSCO à Uvira, dans le territoire d'Uvira. Selon les informations recueillies, les voyageurs se dirigeaient vers Kirungu, dans les Midlands d'Uvira, et le soldat les a arrêtés et leur a extorqué de l'argent, des téléphones portables et d'autres objets de valeur sous la menace d'une arme. Cependant, alors que le soldat était en route vers Uvira, de jeunes miliciens sont intervenus et l'ont intercepté, mais il a blessé l'un d'entre eux par balle. En conséquence, des habitants en colère ont attrapé le soldat et l'ont battu, mais le coupable a été sauvé par d'autres soldats qui ont tiré des coups de feu pour disperser la foule. Le soldat FARD secouru a été emmené en détention par les FARDC pour interrogatoire, tandis que le jeune blessé a été emmené à l'hôpital pour traitement.

Le même jour 20 novembre 2022 vers 7h00, un présumé soldat des FARDC a blessé par balle un jeune homme sur la route nationale #5 (RN5) au quartier Kakombe dans la ville d'Uvira. Selon les informations, la victime faisait partie d'un groupe de jeunes qui ont suivi le soldat après qu'il ait extorqué une femme. Cependant, le soldat a été attrapé et remis à sa hiérarchie tandis que la victime a été transportée d'urgence dans un hôpital pour y recevoir des soins médicaux.