Nouvelles

14. juin, 2020

Franchement, est-ce que de telles pratiques ont encore leur place dans un service étatique au 21ième siècle? Honte à l'ANR, honte à notre pays, non au retour en arrière.

12. juin, 2020

Un policier ivre a abbatu à deux coups de balle un jeune sourd-muet épileptique, pensant qu'il s'agit d'un ADF. La population a essayé encore de lui faire comprendre que ce jeune est connu de tous et entièrement inoffensif, mais le policier abruti n'a rien voulu entendre. 

L'organisation des droits humains CRDH en appelle à l'auditorat militaire pour sanctionner sévèrement ce policier incapable et dangereux.

Lire tout l'article sur election-net.com

11. juin, 2020

Lire tout l'article sur https://election-net.com/masisi-deux-personnes-tuees-par-un-policier-a-rubaya/

9. juin, 2020

Demandez à n’importe quel Congolais, en milieu urbain ou rural, personne ne vous dira qu’il se sent en sécurité en présence d’un policier. C’est parce qu’on connait le mode opératoire de ces policiers ainsi que de recrutement : c’est souvent d’anciens miliciens ou d’anciens bandits du quartier. Pas étonnant qu’ils multiplient abus et bavures, malgré les nombreux reproches de leurs supérieurs. Avec l’avènement du coronavirus, une fois de plus, la police se fait remarquer par des abus. Le dernier cas en date est un jeune tué à Bukavu ce dimanche 07 juin 2020. Trois autres l'ont précédé.

Pour quelle raison peut-on faire respecter le port de masques en y allant avec des armes létales ? N’est-ce pas de la folie ? Pourtant, c’est le cas au Nord et au Sud-Kivu. Des tueurs en tenue de police, des gens avec un permis de tuer, en tout cas pour moi c’est cela. Ces policiers qui tuent sont des assassins avec un permis d’exécuter de paisibles citoyens, ils remplissent nos rues et circulent en jeep, en quête de nouvelles proies.

il faut envoyer des policiers avec des armes non létales, adaptées à la situation. La population est déjà assez traumatisée par ce virus dont on ignore encore l’origine et encore moins le remède, pour que des policiers, dont le boulot est de nous protéger, viennent ajouter de la terreur.

Donnez-leur des matraques et des boucliers, c’est tout !

Lire tout l'article sur habarirdc.net

2. juin, 2020

Nous sommes fatigués de cette armée qui n'arrive pas à comprendre son rôle. Pourquoi continuent-ils à extorquer de l'argent de la population? Est-ce cela leur mission? Ca ne peut s'expliquer que par une connivence des généraux, qui demandent leur part du butin. Chaque fois que les haut-gradés sont interpellés, ils vont aller s'enquérir de la situation, et puis plus rien ne suit. Car ils ne veulent pas perdre leur revenu, même si celui-ci est mal acquis au dépens de la population qu'ils sont sensés protéger et qui paient déjà des impôts pour les entretenir. Si les soldats ne reçoivent pas leur solde, qu'ils s'adressent aux reponsables qui bouffent leurs soldes, pas à ceux qui ont déjà payé. FARDC, vous êtes une honte pour notre pays!

Lire tout l'article sur election-net.com